• Marie Anne TERRAUX

Quels leviers et outils de motivation des salariés adopter en 2022 ?


devenir entreprise apprenante

Pour 60 % des sondés, sur un panel d’employés français, la rémunération est le facteur principal de motivation au travail. Mais, la motivation des salariés repose sur plusieurs piliers. Le manque d’implication au travail entraîne une baisse d’efficacité, un turn-over et des arrêts de travail plus fréquents. Il est donc dans votre intérêt d’avoir des collaborateurs engagés, pour assurer la pérennité de votre activité !


Découvrez dans cet article les leviers et outils pour entretenir la motivation des salariés.



1. Encourager la formation professionnelle : satisfaction des salariés garantie


La formation continue débloque des opportunités d’évolution de carrière, qui est un excellent levier de motivation des employés. Pour renforcer son implication, vous devez accompagner le salarié au sein de son projet professionnel. Faire monter en compétences un salarié aura un impact positif sur ses performances. Ceci induira une plus grande satisfaction et une plus grande confiance de sa part, car il maîtrise son poste. Finalement, il aura encore plus envie d’apprendre : c’est un cercle vertueux.


En proposant à vos collaborateurs des formations professionnelles qui répondent à leurs besoins, vous renforcez aussi leur sentiment d’appartenance, et donc leur engagement dans l’activité.


Implémenter la formation continue est le cœur de l’entreprise apprenante.


2. Choyer l’ambiance générale au travail


La convivialité et la qualité des relations humaines priment aussi au travail et participent à l’implication générale du personnel. Bien que les affinités entre collègues ne se contrôlent pas, quelques bonnes pratiques vous permettront de cultiver une ambiance de bureau agréable.


  • Soigner le leadership : un management travaillé contribue fortement au bien-être des équipes. Pensez notamment à donner des feedbacks constructifs à chacun, partager les informations de l’entreprise ou valoriser l’état d’esprit de l’équipe pour un meilleur leardership.

  • Instaurer des teambuilding : un classique qui fait toujours ses preuves. Son but est de fédérer les équipes et d'accroître la collaboration. Ils peuvent prendre des formes diverses : de la journée cuisine au week-end sportif, les possibilités ne manquent pas. À vous de choisir le format le plus adapté à vos valeurs !

  • Améliorer l’espace de travail : par de petits aménagements, vous pouvez renforcer la qualité de vie au travail. Optez pour des bureaux ergonomiques et végétalisés et aménagez une cuisine agréable. Vous pouvez même installer des espaces de loisirs ou de sieste, très à la mode, pour renforcer votre modernité.


3. Utiliser la reconnaissance comme outil de motivation des salariés


La reconnaissance est aussi un levier d’engagement et d’intégration des collaborateurs. La direction ou le manager doivent exprimer leur gratitude envers leurs équipes. La reconnaissance peut aussi s’exprimer entre collaborateurs d’un même niveau hiérarchique. Un salarié reconnu doit sentir que sa contribution à l’activité est valorisée.


La reconnaissance au travail se présente globalement sous quatre formes interdépendantes :


  • Reconnaissance existentielle : reconnaissance du salarié en tant que personne ;

  • Reconnaissance de la pratique professionnelle : gratitude envers ses compétences et la réalisation des tâches ;

  • Reconnaissance de l’investissement à son poste : mettre en avant le comportement du collaborateur, souligner son implication dans la réussite de l’entreprise ;

  • Reconnaissance des résultats obtenus : gratitude une fois que le travail est accompli, mise en avant de l’efficacité et de la qualité de réalisation.


Vous ne savez pas comment exprimer votre gratitude à vos salariés ? Voici quelques outils à exploiter :

  • remerciements verbaux ;

  • note de félicitations ;

  • proposer une présentation au comité de direction ;

  • mise en avant lors d’une réunion…


4. Fournir un poste avec des objectifs et missions variées aux collaborateurs


Les jeunes diplômés recherchent des postes avec des tâches variées. Ils recherchent une activité enrichissante. Vous avez ainsi tout intérêt à proposer des postes stimulants pour satisfaire vos salariés et les garder plus longtemps.


La clarté et la précision des objectifs de poste sont aussi essentielles pour encourager le salarié à atteindre son but, bénéfique pour son engagement à l’entreprise.


5. Avoir un impact positif sur la société : le désir des nouveaux travailleurs


Les nouvelles générations arrivant sur le marché du travail sont en quête de sens. Qu’est-ce que cela signifie ? Le salarié est plus impliqué dans son activité professionnelle si celle-ci :

  • contribue aux enjeux de la transition écologique ;

  • contribue aux enjeux sociétaux ;

  • lui permet tout simplement de se sentir utile.


L’impact de votre activité sur la société est un facteur de motivation des salariés. Impacter la société n’est pas réservé aux secteurs de la santé et du social, toutes les entreprises ont des leviers d’action. Pour donner envie aux jeunes diplômés de vous rejoindre, mettez en avant vos démarches pour renforcer votre impact positif :

  • éclairage des locaux à l’aide d’énergies renouvelables ;

  • financement ou création d’une association à impact ;

  • aménagements et programmes d’accueil d’employés en situation de handicap…


6. Travailler la culture d'entreprise pour renforcer l’implication des employés


La culture d’entreprise englobe les caractéristiques d’une structure. Elles influencent l’image de l’entreprise aux yeux des clients, mais aussi des collaborateurs. C’est un levier important à exploiter pour les employeurs et les RH. Elle repose sur quatre éléments principaux :

  • Son histoire : le ou les fondateurs, les conditions de création, les produits initiaux qui sont à l’origine. Ces éléments influencent tous à leur façon la culture de l’entreprise.

  • Sa vision : elle guide l’entreprise vers son pourquoi, sa mission, afin que tout le monde puisse travailler dans la même direction.

  • Ses valeurs : les valeurs sont les moyens, mais aussi les limites de l’entreprise pour accomplir sa mission.

  • Ses rituels : ce sont finalement les manifestations qui permettent l’identification de la société. Le code vestimentaire, le jargon interne ou les séminaires sont des exemples de rites participant au développement de la culture d’entreprise.


Ainsi, une mauvaise culture d’entreprise peut être due à :

  • un non-alignement entre les valeurs énoncées et celles appliquées en interne ;

  • un management toxique ;

  • le non-respect de l’équilibre vie privée – vie professionnelle…


Les conséquences pour les entreprises avec une mauvaise culture sont les démissions ou les arrêts maladie à répétition. Des salariés en accord avec la culture de l’entreprise seront plus disposés à accomplir leurs tâches avec envie.



Vous disposez maintenant de clés et d’outils pour améliorer la motivation de vos salariés. La culture d’entreprise, la reconnaissance ou encore le management de proximité vous permettront de renforcer l’engagement des collaborateurs pour, à terme, améliorer vos performances. Vous l’avez bien compris, la motivation n’est pas qu’une affaire d’employés, c’est un facteur de réussite de l’entreprise !


Découvrez nos expertises en conseil RH pour déployer votre projet de changement !


11 vues0 commentaire