• Marie Anne TERRAUX

Comment mettre le management agile au service de la motivation des collaborateurs ?


devenir entreprise apprenante

Terme apparu à la fin des années 90 aux États-Unis, le management agile s’est répandu dans les entreprises au fil des années. Il correspond à une organisation de type humaniste, qui cherche à remettre la motivation des salariés au cœur de l’entreprise. Marqué par des valeurs et des principes forts comme l’intelligence collective, l’agilité managériale touche les collaborateurs, les clients et les fournisseurs. Avec cette méthode de management, les projets sont conduits de façon efficace, en se focalisant sur le produit final.

Mais comment mettre le management agile au service de la motivation de vos employés ?


Définition et caractéristiques du management agile


Ce mode de gestion novateur est implanté dans une entreprise dans l’objectif d’améliorer la gestion de projets, et d’augmenter la capacité de réaction des équipes face à un changement.


Le management agile est une approche de l’encadrement qui prône des valeurs comme :

  • la flexibilité du travail ;

  • l’adaptabilité au personnel ;

  • l’interaction encouragée entre les niveaux hiérarchiques ;

  • le travail collaboratif.

En 2001, un Manifeste Agile fut rédigé par 17 experts de développement d’applications informatiques américains, présentant la gestion agile des systèmes informatiques.

Ils y présentent 4 grandes valeurs de gestion flexible de projets. Selon eux, ils observent de meilleurs résultats pendant le développement de logiciel en privilégiant :

  • les employés et leurs échanges, plutôt que les outils et processus ;

  • un logiciel fonctionnel, plutôt qu’une documentation ;

  • la collaboration avec les clients, plutôt qu’une relation simplement contractuelle ;

  • l’adaptation au changement, plutôt que le suivi d’un plan précis.

Ces valeurs se transcrivent au management de façon générale, quel que soit le type de produits ou services commercialisés.


L’agilité managériale ne se concentre donc pas seulement sur les employés ! Ce sont toutes les relations avec les acteurs de l’activité qui sont revues (les clients, les fournisseurs…).


Les principes de l’agilité managériale


12 principes sont énoncés dans le Manifeste Agile. Voici leurs formulations adaptées au management.

  1. Prioriser la satisfaction du client : assurer la fiabilité de vos services et la qualité de vos produits.

  2. Accueillir les changements de demandes et de besoins du client de façon positive : quel que soit le besoin, essayez de trouver un compromis.

  3. Proposer des livraisons fréquentes, avec des cycles courts de quelques semaines.

  4. Travailler main dans la main avec les utilisateurs tout au long du projet.

  5. Motiver les équipes, leur faire confiance et les soutenir dans la gestion du projet en organisation agile.

  6. Privilégier le dialogue en face-à-face pour communiquer avec les salariés, les clients ou les fournisseurs.

  7. Focaliser son attention sur le développement : un produit ou un service opérationnel est la principale mesure d’avancement.

  8. Travailler régulièrement de manière organisée. Les processus agiles favorisent un rythme soutenable. Ensemble, les commanditaires, les collaborateurs du projet et les utilisateurs doivent être capables de maintenir indéfiniment un rythme constant.

  9. Renforcer l’agilité grâce à une attention permanente et à une bonne conception de vos services ou produits.

  10. Minimiser la quantité de travail inutile : faire preuve de simplicité et aller à l’essentiel. Prioriser les tâches à valeur ajoutée.

  11. Laisser de l’autonomie aux employés : les meilleurs résultats émergent d’équipes qui s’organisent seules.

  12. Organiser régulièrement des sessions de brainstorming pour que l’équipe agile réfléchisse à des points d’amélioration et détermine un plan d’action pour y arriver.

Les principes se centrent donc autour de l'adaptabilité et de l’essentiel, pour se focaliser sur le bien-être des salariés et la satisfaction client.


Management agile au service de la motivation des collaborateurs : les outils indispensables


Vous ne savez pas quels sont les outils d’application du management agile ? Les méthodes de gestion agiles sont nombreuses. Elles fournissent un cadre d’application au management agile sur différents aspects et peuvent se combiner les unes avec les autres.


Scrum


Outil d’agilité le plus connu et appliqué. Cette méthode agile de référence est mondialement appliquée à 58 % dans les entreprises. La méthode Scrum est centrée sur le produit, le terme Scrum vient du rugby où il fait référence à la mêlée.

Le cadre de travail où les principes du Scrum sont appliqués est un environnement productif et créatif : c’est un outil d’amélioration continue pour le développement de nouveaux produits.

Selon les parutions sur le sujet, l’outil Scrum repose sur trois piliers principaux :

  • Adaptation : ne pas craindre le changement, s’adapter aux variations du marché, renouveler ses processus de développement.

  • Transparence : l’honnêteté envers tous les acteurs de l'activité, ne pas chercher à cacher son fonctionnement interne, rendre visibles les aspects importants de développement d’un projet.

  • Inspection : analyser l’état d’avancement d’un projet afin de détecter au fur et à mesure les potentiels écarts indésirables.

Au vu des valeurs prônées par la méthode Scrum, on identifie aisément pourquoi c’est un outil phare du management agile.


Kanban


Le terme kanban signifie en japonais « carte de signalisation ». Cette méthode a été développée dans les industries automobiles Toyota. Le but du Kanban est d’établir des flux constants et ordonnés de marchandises, de personnes, d’informations… Il peut être sur un support informatisé ou un tableau physique avec des cartes à déplacer.

L’outil Kanban fait partie de la panoplie des outils du Lean Management ou Lean Manufacturing. Le 5S, le Gemba, le travail sur les Muda ou encore la méthode SMED sont aussi des pistes que vous pouvez creuser pour l’application du management agile, notamment si vous êtes une industrie.


BPM : Business Process Management


En français, l’outil BPM signifie la gestion des processus métiers. Le principe est de modéliser informatiquement tous les métiers de l’entreprise. Le but de cette opération est l’obtention d’une vue d’ensemble plus éclairée sur la place de chacun : processus et interaction. C’est une démarche bottom-up : approche ascendante (du bas vers le haut), par laquelle on va remonter toute la chaîne de ressources humaines de la structure.

Grâce au BPM, vous devez être en mesure d’optimiser des postes. Avec des missions plus claires, vous avez des chances d’améliorer l’engagement de vos salariés.


Implémenter la théorie du management agile dans votre entreprise est bénéfique pour la motivation de vos salariés. L’agilité managériale présente de meilleures capacités à gérer les changements, une plus grande écoute des employés et une amélioration de l’expérience client. Cette technique de management permet donc aux entreprises de faire face à un marché de plus en plus compétitif !



Vous avez besoin d’aide pour revoir l’approche du management dans votre entreprise ? Découvrez nos services et prenez rendez-vous avec nous sur notre site !





5 vues0 commentaire